Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Conseils pour votre déplacement

Sécurisation du patrimoine arboré le long du réseau routier national de l’agglomération lilloise

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 avril 2018

La Direction Interdépartementale des Routes Nord a entrepris depuis quelques années un diagnostic du patrimoine arboré le long du réseau routier national de l’agglomération lilloise. Ces zones boisées sont composées majoritairement de frênes et de peupliers situés à moins de 10 m de la chaussée ou à proximité des habitations riveraines, sur un linéaire de 97 km comprenant les autoroutes A1/A22/A23/A27/A25 et les routes nationales 227 et 356.

Les secteurs occupés de peupliers ont été diagnostiquées dans un état de dépérissement plus ou moins important, présence de pourrissement ou de galeries d’insectes xylophage (termites).
Il est à noter que ces peupliers sont en fin de vie puisque plantés à la construction des autoroutes.

1900 peupliers concernés sur A22 et 196 sur A27

Le recensement dans la zone de frênes a confirmé une population atteinte par de la Chalarose, maladie emblématique de cette espèce dont la vitesse de propagation est de 70 km/an.

924 frênes sur 3150 concernés sur l’agglomération lilloise

Face à ce constat, aux inquiétudes des riverains et des collectivités locales, et dans le but de diminuer les risques de nature à porter à la sécurité des usagers (chutes) sur son réseau, la Direction Interdépartementale des Routes Nord a engagé sur 2 ans un programme d’abattage des peupliers et des frênes malades.

Des mesures compensatoires ne sont pas nécessaires. La présence d’espèces dans le sous-étage de ces zones, constituées d’érables, frênes, merisiers, bouleaux et hêtres remplaceront à terme les arbres coupés.